Le Nouvel An

Selon le calendrier géorgien instauré en 1582 par le pape Grégoire XIII, le 1er janvier est considéré comme le premier jour de l’an. Mais ça n'a pas toujours été le cas. Dans la Rome Antique, la fête célébrant la fin d'année n'était pas à une date fixe et se déroulait généralement en février. A cette occasion, on s'échangeait des pièces et des médailles et des cadeaux pour les enfants. Les fêtes duraient une dizaine de jours et se terminaient par des jeux du cirque. C’est Jules César qui décida vers 46 av JC que le 1er  janvier soit le Jour de l'An. Les romains dédiaient ce jour à Janus (d’où le nom de janvier), le dieu des portes et des commencements et qui avait deux faces : une vers l'avant et l'autre vers l'arrière. En France, c’est le roi Charles IX qui promulgua en 1564,  le jour de l’an au1er janvier pour toute la France car auparavant le jour de l’an n’étaient pas fixes et différait d’une province à une autre, ce qui n’était pas facile pour raconter l’histoire. Et c’est en 1622, que le Pape généralisa cette date à l’ensemble du monde catholique pour simplifier le calendrier des fêtes religieuses.

Le 31 décembre c’est la Saint-Sylvestre. Sylvestre Ier fut le 33ème pape de la chrétienté,  de 314 à 355. Sylvestre était un romain, fils du prêtre Rufin. Il  hébergea un chrétien d’Antioche, Timothée qui après avoir fait beaucoup de conversions fut décapité sur l’ordre du préfet de la ville, Tarquinius. Sylvestre emporta le corps du martyr et, avec le pape Miltiade, l’ensevelit non loin du tombeau de saint Paul. Tarquinius lui somma de livrer les biens de Timothée et de renier sa foi mais Sylvestre refusa. Cet acte lui a valu d’être arrêté. Il fut libéré après la mort de Tarquinius , étranglé par une arête de poisson.  Le pape Miltiade ordonna alors Sylvestre prêtre. On était sous le règne de Constantin le Grand. La légende raconte que Sylvestre l’aurait guéri de la lèpre en le baptisant et c’est ce qui amena l’empereur à défendre la foi chrétienne. C’est grâce à Constantin que furent édifiées à Rome sous son pontificat les basiliques de Saint-Jean-de-Latran, de Sainte-Croix-de-Jérusalem, de Saint-Pierre-du-Vatican, de Saint-Paul hors les Murs et de Saint-Laurent pour lesquelles Sylvestre eut toutefois son mot à dire concernant le mobilier liturgique, les ornements et l‘aménagement des catacombes. Saint Sylvestre est mort le 31 décembre 335. Il fut enterré dans le cimetière de Sainte-Priscille sur la Via Salaria.

Contrairement au réveillon familiale de Noël, celui de la saint-sylvestre  se fête avec des amis autour d’un repas d’abondance et de profusion. À minuit, on se souhaite traditionnellement une bonne année en s'embrassant sous un bouquet de gui ou de houx, qui sont des porte-bonheur.

A Madagascar, le 1er janvier, il est d’usage d’aller voir les parents et les aînés pour leur féliciter d’avoir pu finir l’année et leur souhaiter une bonne année. A cette occasion, on leur offre des étrennes, généralement une petite enveloppe.


 

http://www.bruxellons.net/uploads/Image/champagne.jpghttp://mimi40.m.i.pic.centerblog.net/30skygad.gif

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site