Le champagne

Le 31 décembre on enterre l'année pour fêter la nouvelle année. Aucune fête ne peut se faire sans champagne mais savez-vous d'où vient le champagne ?

Le champagne est un vin blanc effervescent protégé par une appellation d’origine contrôlée (AOC) produit originellement dans la région de  Champagne située au nord-est de la France. Il existe un grand  éventail de cuvées, spéciales ou non, et de flaconnages variés, élaborés essentiellement avec trois cépages : le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay.  

La tradition viticole en Champagne remonte à l'époque gallo-romaine quand les romains ont planté les premiers ceps dans la région. Le vignoble champenois s'est ensuite maintenu grâce à l'attention que lui a porté le clergé et notamment les évêchés de Reims et Châlons.

http://images.doctissimo.fr/private/photo/hd/0431188043/private-category/champagne-133265634f.gifJusqu'au 17ème siècle, la région champenoise produisait des vins tranquilles, blanc gris ou rouges dont le seul mérite était alors de ne pas faire trop de mal à ceux qui en buvaient mais très vite apparurent des amateurs parisiens de vins gris très faiblement colorés produits par cette région.  Cependant les vignerons se sont très vite aperçus que ces vins gris vieillissaient très mal en fûts et qu'au printemps suivant les vendanges, le vin avait une fâcheuse tendance naturelle à mousser, du à  une seconde fermentation qui rendait le vin effervescent et qui ne gâtait en rien sa qualité. Le vin était plus agréable, les bulles soutenant le bouquet et les arômes du vin. Ils notèrent également que cette fermentation se produisait plus souvent sur les blancs que sur les rouges. Ils eurent alors l'idée de les mettre rapidement en bouteille afin de mieux conserver les arômes.  Ce fut la naissance du champagne. L'invention par des verriers anglais de la bouteille épaisse, début du 17ème permit de remplacer la vente en tonneaux par la vente en bouteilles. Cependant que la mauvaise qualité des bouchons ainsi que l'irrégularité de la fermentation faisaient éclater nombre de ces bouteilles. C’est entre 1695 et 1700 que les bouteilles de verre du modèle anglais patenté en 1662, furent fermées par des bouchons de liège tels qu'on les employait alors à Londres.

C’est  Dom Pérignon, jeune moine à l'Abbaye bénédictine d'Hautvillers, responsable des vignes, des pressoirs et des celliers appartenant à l'Abbaye de 1668 à 1715 qui eut, le premier, le mérite de comprendre le phénomène de fermentation secondaire et d'utiliser le procédé dont on se servait déjà à Gaillac et en Normandie pour rendre le cidre mousseux. Un autre moine bénédictin d'Hautvillers affirma en 1821 que Dom Pérignon avait inventé la méthode d'élaboration d'un vin pétillant. Aujourd'hui, on a tendance à penser qu'il aurait été plutôt le premier à pratiquer et maîtriser l'assemblage des raisins, puis à le réguler par l'adjonction de sucre. C’est lui qui perfectionna le bouchage des bouteilles par l’utilisation de bouchon de liège permettant au gaz carbonique de se dissoudre dans le vin au lieu de mousser et l’utilisation des bouteilles de verre épaisses résistant à 5 atmosphères.      

Jusqu'au Moyen-âge, dans les pays de la Chrétienté, ce sont les religieux qui s'occupent de la vigne : le vin est consacré et bu au cours de la messe. En 496,  Clovis, converti au christianisme,  fut baptisé en Champagne, par l’évêque de Reims, près d’Epernay. Quelques siècles plus tard, le mariage de Jeanne de Navarre avec Philippe le Bel associa définitivement le destin du comté de Champagne à celui de la couronne de France. De 898 à 1825, c'est à Reims, au cœur de la région de Champagne, que les rois de France seront sacrés. Les cérémonies, s'accompagnèrent toutes de festins où les vins de Champagne coulaient à flots.
Très vite appréciés pour leur goût et leur finesse, ceux-ci vont devenir les vins que l'on offre en hommage aux monarques qui viennent dans la région. François Ier en reçut plusieurs "pièces", Marie Stuart également, de passage dans la cité des sacres.
Le champagne fut définitivement reconnu comme étant le vin des sacres le 7 juin 1654 lors de l'avènement du Roi Louis XIV.

C'est au 18ème siècle que le champagne commença à acquérir une renommée mondiale, grâce à de célèbres globe-trotters tels Claude Moët, Philippe Clicquot, Florenz-Louis Heidsieck. Au 19ème siècle, Pierre-Nicolas-Marie Perriet-Jouet, Mumm, Bollinger... prennent le relais. De célèbres veuves comme Mme Pommery, Mme Clicquot, Mme Perrier pour ne citer qu'elles reprirent les affaires de leurs maris en main et achevèrent la promotion d'un champagne de qualité irréprochable.

Le champagne Brut a été créé en 1876 à la demande des anglais, qui contrairement aux français à l'époque, préféraient boire des vins secs.

Bruts, secs, demi-secs, quels que soient vos goûts, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes.

http://www.kemaris.fr/image/champagne(1).jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site